Get Adobe Flash player
(Genèse 47:28 - 50:26)
  • Le sens des bénédictions de Jacob!

 

 

"CHANCE" ET BÉNÉDICTION

Dans notre Parasha Va-yekhi Jacob sur son lit de mort bénit tous ses fils.
La bénédiction occupe une place importante dans le Judaïsme et tout particulièrement dans le livre de la Genèse. Bénir est un privilège attribué par D-ieu et la bénédiction accordée par le juste est un canal par lequel une force métaphysique peut se se réaliser d'une façon concrète.
La loi de causalité qui régit notre monde a des failles car rien n'est prévisible a l'avance. Sur toutes nos entreprises plane un élément d'incertitude. Ce facteur abstrait certains l'appellent "la chance". Cet élément métaphysique, la ou les hommes ne voient que l'effet du hasard aveugle; le judaïsme y reconnaît l'action d'une intervention providentielle.
Ce facteur immatériel indépendant de la volonté humaine qui joue un rôle déterminant dans toutes les activités humaines, ce facteur c'est la bénédiction céleste, qui apporte a l'effort de l'homme l’élément de succès, de réussite et de prospérité que l'on ne peut ni prévoir ni calculer. Le souhait de "bonne chance" que les hommes se souhaitent a l'occasion de chaque nouvelle entreprise, et qui révèle leur croyance en un facteur métaphysique, n'est rien d'autre que la traduction laïque de la bénédiction de D-ieu.
 

UNE POUR CHACUN, ET TOUTES POUR L’UNITÉ

"Rassemblez vous" dit Jacob; Avant tout l'union; la solidarité des familles d’Israël est La condition pour la réalisation de toute bénédiction.
Jacob bénit chaque tribu séparément alors qu'il aurait pu les bénir tous comme une seule entité. Nous pouvons apprendre de la que l’unité ne demande pas que tous nous pensions et agissions de même, au contraire il faut unir les qualités respectives propres a chacune des tribus de laquelle nous sommes descendants. Certaines excellent dans le commerce d'autres brillent par leur dévouement dans la protection de notre pays et d'autres encore se distinguent dans la connaissance de la Thora. Ainsi chacun enrichit le "klal Israël". Chaque individu a sa source, détient une qualité qui lui est particulière. La bénédiction de Jacob a révélé cette qualité innée de chacun, et en a fait profiter l'ensemble de ses fils; qui grâce a leur union ne sont plus que comme une seule âme composée de différentes qualités.

 

Seule une volonté unie a un esprit de fraternité est pour Israël un bouclier suffisamment puissant qui puisse le protéger de la haine que nous devrons subir de la part de nos ennemis tout au long de notre histoire.
 

DES BÉNÉDICTIONS QUI ONT UN GOÛT DE RÉPRIMANDE

Mais nous voyons que les bénédictions des trois premiers fils de Jacob ont plus un goût de réprimande qu'autre chose; comme le commentaire de Rachi (en italique) sur ces bénédictions nous le souligne.

 

Réuven! Tu fus mon premier né, (A toi aurait du revenir la royauté.)
Mon orgueil et les prémices de ma vigueur; (Mon premier acte viril.)
Le premier en dignité. (Tu aurais du avoir le privilège de la prêtrise.)
Le premier en puissance. (Tu aurais du avoir le privilège de la royauté)
Impétueux comme l'onde tu n'auras pas l'avantage! (Tu t'es hâte de te mettre en colère c'est pourquoi tu ne pourras pas recevoir tous ces avantages qui te revenaient.)
Car tu as attenté au lit paternel, (Il a après la mort de Rachel sorti le lit de Bila hors de la tente de Jacob.)
Alors tu as profané ma couche. (et y a mis a la place le lit de sa mère Léa.)

Shimon et Levi... sont frères; (animé du même dessein contre Sichem et Joseph; c’était uniquement eux deux qui voulaient tuer Joseph)
instruments de violence sont leurs armes. (cette pratique du meurtre ils l'ont prise de la bénédiction donnée a Essau par violence.)
A leurs desseins, mon âme ne s'associe point! (dans l'histoire de Zimri descendant de Shimon (Nombres 25:14))
qu'a leur assemblée ne se joigne pas mon honneur! (dans l'histoire de Qora'h descendant de la tribu de Levi. (Nombres 16:1))
Car dans leur colère, ils ont tué un homme. (Il s'agit de Hamor qui avait déshonoré Dina leur sœur, et des gens de Sichem. (Gen.34))
Et dans leur passion ils ont frappe un taureau. (Joseph qui est appelé taureau. (Deut.33:17))
Maudite soit leur colère, car elle fut cruelle, (Même a l'heure du blâme, ce n'est pas eux qu'ils maudit mais leur colère)
Et leur fureur, car elle a été funeste!
Je veux les séparer dans Jacob,
(Je les séparerai l'un de l'autre; et Levi ne comptera pas dans le nombre des tribus ainsi ils seront séparés.)
Les disperser en Israël. (La tribu de Levi doit faire le tour des granges pour recueillir offrandes et dîmes. Et l'on ne trouve des pauvres, des copistes de la Thora et des maîtres qui enseignent les enfants, que dans la tribu de Shimon en sorte qu'ils sont dispersés.)
En analysant bien ces éclaircissements de Rachi nous voyons qu'il ne s'agit pas la d'une malédiction, mais plutôt que leurs mœurs violentes ont été neutralisées; leur force physique sera résorbée et elle trouvera un terrain plus propice et plus fertile en se transformant en potentiel spirituel.
Cette bénédiction servait a transformer le mal initial et le muer en une source de bienfaits au service de D-ieu.



LES PRÉMICES DE LA RIGUEUR

Le Talmud dit "tous les débuts sont difficiles" car ils sont associés aux énergies spirituelles du "Din" (rigueur).
Les trois premiers fils de Jacob son associés a la rigueur car ils sont ne les premiers ils constituent le début de la fondation de la nation Sainte. Comme nous l'avons vu la bénédiction est en rapport avec l'essence même de la personne, Lorsque Léa mit au monde Réuven elle le nomma ainsi:
"Parce que, le Seigneur a vu mon humiliation" (l'humiliation est associée avec la rigueur du din).
Elle conçut de nouveau, et enfanta un fils. Elle dit "car D-ieu a entendu que je suis dédaignée (le dédain est lui aussi associé au din)
il m'a accorde aussi celui-la." et elle le nomma Shimon. Elle conçut de nouveau et enfanta un fils. Elle dit: "Ah! désormais mon époux me sera attaché, (Ce qui indique que avant la naissance de Levi, Jacob le mari de Léa ne lui était pas attaché avec amour dans une parfaite union. Ceci aussi procède de la rigueur du din.)
puisque je lui est donne trois fils." C'est pourquoi on l'appela Levi. (Gen.29:32-34).
 

CE QUI PROVIENT DU FEU SERA PURIFIE PAR LE FEU

Il y a une "loi" qui stipule que le mal doit être neutralisé a sa source. Et une autre loi nous apprend que les énergies négatives du mal doivent être neutralisées avec des énergies qui sont leur miroir dans le coté de la sainteté. Comme le dit le verset
"Tous ce qui est mis au feu, vous le passerez par le feu et il sera pur." (Nombres 31:23)
Maintenant nous pouvons comprendre pourquoi Jacob a fait des remontrances a Réuven Shimon et Levi; car en tant que premiers-nés, ils étaient connectés aux énergies spirituelles du "Din", comme nous l'avons vu plus haut. Jacob les a châtie avec des paroles de sainteté et des remontrances positives provenant d'une préoccupation et d'un amour sincère.
Une telle remontrance est elle aussi associée au "Din", mais provenant du coté de la sainteté; Ainsi les énergies spirituelles saintes et positives, étaient en mesure de neutraliser les énergies de rigueur qui leur étaient connectées.
Les remontrances constructives que Jacob a adressées a ses trois fils provenant de la chaleur de son amour étaient comme le feu qui brûle et détruit les aspects négatifs du din qui leur étaient attachés.
Après que Jacob a diminué les aspects négatifs des énergies spirituelles associées a ses trois premiers fils, (qui sont la source de la nation sainte) il a pu ainsi indirectement neutraliser les énergies de rigueur connectées a ses autres fils, car comme nous l'avons vu les forces du mal doivent être neutralisée a leurs sources, ainsi elle ne peuvent pas se nourrir de ces louanges; et des lors il était en mesure de louer et bénir son fils Yéouda qui lui était le premier a avoir son essence connectée aux énergies positives comme nous le voyons lorsque sa mère Léa le nomma: "cette fois je rends grâce a l’Éternel! c'est pourquoi elle le nomma Yéouda. (Louange a D-ieu)(Gen.29:35).

Base sur: Kol ha Thora de Elie Munk et écris de rabbi Nathan

yekhi genese jacob chance benediction notre benit place judaisme benir privilege force monde toutes element facteur volonte homme israel chaque

Comparateur

Panier

Click title to display cart contents.
0 Éléments 0.00Eu

Controle de qualité

Teouda Mahon HaMishmeret Stam

Tous nos «Sofrim» sont reconnus et diplômés
du «Mahon HaMishmeret Stam» Bney Brak,organisme
international qui promeut l’intégrité Halakhique
de l’écriture des Sifrei Tora, Téfilinnes et Mezouzot.

Meguilat Esther

Nouveautés

Visiter notre section

Téfilinnes

Tefilines

Votre lettre dans la Toah

Artistes yeoudim

Kabbal-art.com

Visiter notre section Sefer Torah

Sefer Torah

Pesah La nourriture au dela de la matiere

Adn Juif de Sharazhel

Ping your blog, website, or RSS feed for Free