Get Adobe Flash player
  • De Haman a Hitler

DES LETTRES PLUS PETITES

Il y a parfois dans la Thora des lettres écrites plus petites et d'autres plus grandes; ces "anomalies" doivent être fidèlement reproduites dans les "Siphré Thora" (Thora écrite sur parchemin) sinon, ils ne sont pas "Cachère" (utilisables) et si ces détails y étaient omis, il serait interdit de procéder a la lecture publique a partir d'un tel "Sepher Thora".
Ce genre de détails ont donc une grande importance, pourtant nos maîtres n'ont pas vraiment trouvé des arguments convaincants sur la raison de ces anomalies. Certes, on y apprend de petites choses, mais leur secret profond n'a pas encore été dévoilé.
 

POURIM

La "Mitsva" (Commandement) principale de la fête de Pourim c'est la lecture de la "Meguilat Esther" (livre d'Esther). Celui-ci contient lui aussi ce genre "d'anomalies", celles-ci en revanche ont dévoilé leur secret il y a peu de temps.
Il s'avère qu'elles sont une prophétie concernant notre époque.



Rappelons brièvement l'histoire de la "Meguila":
Le roi de Perse Assuérus a épousé une juive Hadassah, surnommée Esther, sans connaître ses origines.
Elle a pour cousin Mordekhai. Celui-ci refuse de se prosterner devant le favori du roi, Haman qui, pour se venger, décrète l'extermination de tous les Juifs de Perse et de Médie.
Il tire au sort ("pour" en Persan) la date de ce qui constitue la première tentative de "solution finale" concernant le peuple juif.
Alertée par Mordekhai, Esther ordonne a ses frères de jeûner trois jours, puis se rend chez le roi et obtient la grâce de son peuple.
Haman est condamné a la pendaison et Mordekhai lui succède.
 

LE PROCES DE NUREMBERG

Cette histoire n'est pas sans rappeler un autre Haman plus récent qui avait le même dessein: l'extermination du peuple juif. Hitler a bien failli réussir son projet; il n'a échoué que grâce à la providence divine qui, comme dans la "Meguila", était "Esther" c'est-a-dire cachée.
Oui, "Hachem" s'est caché pendant cette période et son secours n'a pas éclaté aux yeux de tous comme a la sortie d'Egypte; mais il a été caché dans les événements naturels de l'Histoire comme dans la "Meguilat Esther" ou son nom ne figure pas.

Apres la fin de la dernière guerre, le 16 octobre 1946, Les Alliés ont jugé les criminels nazis. C'était le procès de Nuremberg.
On a condamné à la peine de mort par pendaison onze officiers "SS".
C'était la première fois que des militaires étaient condamnés à la pendaison, généralement les inculpés sont passés par les armes.
La sentence a été appliquée le 27 octobre 1946 qui, en date juive, correspond au 21 Tichri "Tav-Shin-Zain" (5707).
Dix des condamnés ont été pendus à la potence, car le onzième s'était suicidé deux heures auparavant en avalant du cyanure.
Le jour de la pendaison, des journalistes étaient présents.
Le correspondant du Newsweek Magazine du 28 October , 1946, Foreign Affairs Section, page 46 a écrit un article détaillé décrivant la scène.

 "Seul Julius Streicher faillit à la dignité. Il fallut le tirer de force, hurlant" Heil" avec un regard féroce. Arrivé à l'échafaud, il s'écria "maintenant je vais chez D.ieu". Il se tourna vers l'assistance et cria "Pourim 1946 " .

Au moment ou la trappe s'est ouverte, ce dernier cria en guise de derniers mots "Pourim 1946" et le journaliste écrit, que "Pourim" est un "Carnaval Juif".
L'événement a aussi été rapporté par le journal 'France Soir', et par un journal espagnol.
 

UNE ÉTRANGE DEMANDE

Revenons a notre "Meguilat", nous y trouvons une demande de la part de la reine Esther au roi, une demande pour le moins surprenante:
Après que, "Le roi dit à la reine Esther: Les Juifs ont tué et fait périr dans Suse, la capitale, cinq cents hommes et les dix fils d'Haman."
Elle lui demande: "Si le roi le trouve bon, qu'il soit permis aux Juifs qui sont a Suse d'agir encore demain selon le décret d'aujourd'hui, et que l'on pende au bois les dix fils d'Haman." (Esther 9:12)
Les pendres alors qu'ils avaient été tués le jour même ? voila qui est bien étrange.

Les maîtres du Talmud nous ont appris que chaque fois que l'on parlait du roi s'il était précisé "le roi Assuérus" il s'agissait bien de lui, mais que lorsque le mot "roi" seul est écrit, cela fait référence à D-ieu.
Or la demande d'Esther est faite au roi sans le nom d'Assuérus. cette demande est par conséquent adressée a D-ieu lui-même. Et le demain en question, n'est pas le lendemain, mais un jour dans un temps futur.
 

UNE PROPHÉTIE POUR NOTRE ÉPOQUE

Retournons a nos lettres de tailles différentes.
Toutes ces lettres se trouvent dans l'énumération des noms des dix fils d'Aman qui ont été tués. (Esther 9:7)
Dans le nom du premier nous avons le "Tav" (lettre "t") écrite en petit
Dans le nom du septième nous avons le "Shin" (lettre "s") écrite plus petit
Dans le nom du dixième nous avons le "Zain" (lettre "z") écrite plus petit et le "Vav" ("v") écrit plus gros.

Les lettres hébraïques sont aussi des chiffres chaque lettre donc a une valeur numérique. Voici la valeur numérique de chacune de ces lettres:
Celles écrites plus petites: "Tav " = 400 "Shin" = 300 "Zain" = 7
Total = 400 + 300 + 7 = 707
Le "Vav" écrit plus grand a pour valeur 6
Le fait qu'il soit plus grand nous indique qu'il ne fait pas partie du même groupe que les autres lettres. Il ne faut donc pas l'additionner, mais l'utiliser comme la plus grande valeur: il nous indique le sixième millénaire.
Nous avons ainsi l'année 707 du sixième millénaire qui est l'année du procès de Nuremberg 5707 un procès dont la date s'écrit comme nous l'avons dit plus haut: "Tav-Shin-Zain"

Il est donc clair maintenant que la demande d'Esther: "d'agir encore demain selon le décret d'aujourd'hui" n'était pas adressée au roi de Perse Assuérus, mais bien a D-ieu.
Et ces lettres "anormales" étaient une indication prophétique du moment ou la demande d'Esther (qui a été acceptée) serait réalisée.

Base sur: Un cours du Rav Bloch de Or HaKhaim (Ner Yosef)

Comparateur

Panier

Click title to display cart contents.
0 Éléments 0.00Eu

Navigation du livre

Controle de qualité

Teouda Mahon HaMishmeret Stam

Tous nos «Sofrim» sont reconnus et diplômés
du «Mahon HaMishmeret Stam» Bney Brak,organisme
international qui promeut l’intégrité Halakhique
de l’écriture des Sifrei Tora, Téfilinnes et Mezouzot.

Meguilat Esther

Nouveautés

Visiter notre section

Téfilinnes

Tefilines

Votre lettre dans la Toah

Artistes yeoudim

Kabbal-art.com

Visiter notre section Sefer Torah

Sefer Torah

Pesah La nourriture au dela de la matiere

Adn Juif de Sharazhel

Ping your blog, website, or RSS feed for Free