Get Adobe Flash player
(Genèse 41:1 - 44:17)
  • Les rêves sont-ils prémonitoires?


Miketz, MemDans notre Parasha, Joseph interprète les rêves de Pharaon et en donne une interprétation correcte. La question que l'on est amène a se poser est: tous les rêves sont-ils prémonitoires?



LES TROIS CATÉGORIES DE RÊVES

Il existe trois catégories de rêves. La première comprend les rêves suscités par "un démon", c'est-a-dire par des pensées ou des imaginations impures et des influences malsaines.
La seconde est constituée par les rêves qui ne sont que les conséquences naturelles de notre constitution psycho-physique.
A ces catégories se rapporte la phrase de du prophète Zacharie: "Les songes ne disent que vanités" (Zach.10:2)
La troisième categorie comporte les rêves d'inspiration prophétique. C'est a ceux-la que la Thora fait allusion, en disant, au nom de D-ieu: "Je me révèle a lui en songe". (Nombres 12:6)

Il y a un symptôme qui permet a l'homme de connaître la nature exacte de son rêve: les rêves des premières catégories se produisent au cours d'un sommeil léger, dans un état de demi-conscience.
Les rêves prophétiques par contre, ont lieu au cours d'une phase de sommeil profond et sont accompagnés d'un état d'exaltation très intense.

Trois sortes de rêves se réalisent: ceux qu'on rêve au matin, ceux qu'une tierce personne rêve a votre sujet et ceux qui contiennent leur propre interprétation. (Berakhot 55b).
Les rêves qui précédent le réveil ne résultent pas, comme ceux qui se produisent au début du sommeil d'une insuffisance somatique ou psychologique ni d'une activité des centres nerveux; aussi appartiennent-ils a la troisième categorie de rêves. En effet, l'heure du matin qui précède le réveil est connue pour etre celle des grandes inspirations, voire des révélations soudaines.

L’âme humaine est composée de plusieurs parties, les niveaux les plus communs sont la "Nefesh" et la "Rouah". Il y a d'autres niveaux d’âmes qui se situent a des niveaux supérieurs encore, comme "Neshama" "Haya" et "Yeida"; ces niveaux d’âmes ne sont pas détenus par tous les humains, par exemple le niveau de "Haya" n'a été détenu que par "Moshé Rabenou" (Moise), quant a "Yeida" seul le Messie y aura accès. Lorsque l'homme dort, ses facultés sensitives et intellectuelles sont au repos, seule la faculté imaginative est en exercice.
L'imagination est l'une des propriétés de l’âme appelée "Nefesh" celle que tous les êtres vivants détiennent.
L'intellect est l'une des propriétés de l’âme appelée "Roua'h" détenue seulement par l'homme.
Au moment du sommeil, seul "Nefesh" reste attachée au corps. Les autres âmes montent dans les sphères célestes, chacune en son lieu.
 

SOMMEIL D'ANGE, SOMMEIL DE DÉMON

Le Talmud nous rapporte que le sommeil est un soixantième de la mort; et que le rêve est un soixantième de la prophétie. (Brakhot 57b). En fait, ces deux affirmations nous indiquent qu'il y a deux types de rêves, les uns qui sont du domaine de la "Toumah" (impureté) lies a la mort; et d'autres du domaine de la "Kedoucha" (Sainteté) liés a la prophétie.

Il est écrit "Hachem D-ieu ne fait rien avant d'avoir révélé son secret a ses serviteurs les prophètes." (Amos: 3-7).
Et nos maîtres de conclure: avant que quoi que ce soit n'arrive, la chose est annoncée dans le firmament, d’où elle se propage de par le monde et est transmise par un ange.

Chaque personne donc lorsqu'elle dort, son âme s’élève dans le lieu ou elle mérite de s’élever. S'il s'agit de quelqu'un qui aura fait la volonté de D-ieu son âme s’élèvera au dessus des eaux troubles de la "Toumah" et du "Sheker" (mensonge) elle aura accès a des mondes supérieurs plus éthérés, ou la lumière Divine est plus forte, lieux plus proches du "Emeth" (vérité).

Ces mondes sont fréquentés par des êtres spirituels que l'on appelle anges ou démons suivant leur appartenance.
Ainsi l’âme se retrouve au contact de ces êtres spirituels: ceux-ci informent l’âme supérieure des messages, et Celle ci transmettra ce qu'elle a perçu degré par degré jusqu’à l’âme inférieure "Nefesh".
Si l’être spirituel en question fait partie des "Saints serviteurs", alors la vision sera véritable et même peut-être avoir une portée universelle. Si par contre, il s'agit d'une force opposée, la vision sera faussée, ou concernera des choses qui doivent se réaliser dans un temps proche.
A ce propos nos maîtres disent: "Dans un cas, le rêve émane d'un ange et dans un autre il procède d'un démon". (Berakhot 55b).

Mais rares sont les hommes qui peuvent s’élever durant leur sommeil dans des sphères ou ne règnent que des "Saints serviteurs". La plupart des rêves contiennent donc des informations fausses. Seuls les "Tsadikim" (justes) tels que Joseph ont accès au "Emet": dans les rêves qu'il interprétait, Joseph savait séparer le vrai du faux.
 

RÊVES DE ROIS

Dans le cas du rêve de Pharaon il était évident pour Joseph que ce rêve était une révélation divine; en effet ce rêve avait eu lieu durant la nuit de "Roch-HaShana". Or les rêves qui interviennent cette nuit ont une signification particulière, les destinées futures de toutes choses étant décidées a ce moment.

D'autre part, ces rêves s'adressaient au roi qui préside au destin de son peuple. Rabbi Isaac dit: plus le rang qu'une personne occupe est élevé, plus la révélation de ce qu'il reçoit est importante: elle est alors d'un intérêt général. "Le cœur du roi est comme un ruisseau dans la main de l’Éternel". (Prov.21:1) Aussi Joseph comprit-il que les rêves de Pharaon étaient de portée nationale et non personnelle ou familiale.

Nos maîtres disent qu'il nous faut raconter nos rêves uniquement a des gens qui nous aiment; car l’interprétation de ceux-ci influencera les événements et les rêves deviendront des décrets.
Si l’interprétation peut jouer un rôle décisif dans la signification du rêve, c'est parce que celui-ci ne représente que la soixantième partie de la prophétie. Il se situe donc au dernier échelon du domaine de la révélation divine. A ce degré inférieur, il peut se produire un amalgame de révélations célestes et de produits de l'imagination, et c'est sur ces derniers que la parole de l'homme, dont la portée créatrice est établie, peut exercer une influence déterminante.
La parole sert a concrétiser et a donner forme a la pensée abstraite que constitue le rêve. Elle est, en quelque sorte, la première étape dans le passage de l'abstraction du rêve a sa matérialisation dans l'acte.
Aussi revêt-elle une importance capitale, aussi bien dans la forme que dans le fond, en orientant le rêve dans une direction définie.
En fait, ce ne sont pas seulement les rêves qui dépendent de leur interprétation mais, dans un sens plus général, les destinées humaines elles-mêmes.
Tout se pressente dans la réalité selon l’interprétation qu'on lui donne. Ce qui est déterminant dans notre vie, ce ne sont pas tant les faits et les événements eux-mêmes, que l'optique dans laquelle on les envisage selon qu'on est optimiste ou pessimiste, idéaliste ou matérialiste, croyant ou athée.
En fin de compte, tout dépend de notre interprétation. Les songes ne sont que l'exemple classique ou ce principe s'applique sous la forme la plus directe.
 

base sur: Derekh Hachem du Ramkhal.
La voix de la Thora de Elie Munk.

reves premonitoires notre joseph pharaon donne question trois categories premiere demon disent troisieme thora revele homme produisent cours matin personne

Comparateur

Panier

Click title to display cart contents.
0 Éléments 0.00Eu

Controle de qualité

Teouda Mahon HaMishmeret Stam

Tous nos «Sofrim» sont reconnus et diplômés
du «Mahon HaMishmeret Stam» Bney Brak,organisme
international qui promeut l’intégrité Halakhique
de l’écriture des Sifrei Tora, Téfilinnes et Mezouzot.

Meguilat Esther

Nouveautés

Visiter notre section

Téfilinnes

Tefilines

Votre lettre dans la Toah

Artistes yeoudim

Kabbal-art.com

Visiter notre section Sefer Torah

Sefer Torah

Pesah La nourriture au dela de la matiere

Adn Juif de Sharazhel

Ping your blog, website, or RSS feed for Free