Get Adobe Flash player
(Deutéronome 7:12 - 11:25)
  • Les racines de l'alliance


"Tu es un peuple consacré a l’Éternel, ton D-ieu: Il t'a choisi, l’Éternel, ton D-ieu, pour lui être un peuple spécial entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre. Si l’Éternel vous a préférés, vous a distingués, ce n'est pas que vous soyez plus nombreux que les autres peuples, car vous êtes le moindre de tous, C'est parce que l’Éternel vous aime, parce qu'il est fidèle au serment qu'il a fait a vos aïeux; ..." (Deut.7:6-8)



L’ÉTINCELLE D'ADAM

Si l'on se base sur le critère de la Nature humaine, il est vrai que tous les hommes sont semblables. Cependant, au niveau de la Thora, il y a une différence.

Adam le premier homme, était l’être le plus parfait qui put être créé.
Avant la faute originelle, l'homme était prédisposé a atteindre un niveau supérieur a son état actuel. Sa condition d'homme le rendait digne d'appartenir a l'ordre Éternel. Si l'homme n'avait pas pêché, il aurait pu s’élever de degré en degré jusqu’à l'ultime perfection.

Or en pêchant, l'homme s'est dégradé de telle sorte que ténèbres et confusion l'ont complétement envahi. Par conséquent l'ensemble du genre humain a été déchu de sa dignité première et perdu de ce fait l’étincelle divine.
Toutefois, cette étincelle antérieure a la faute n'a pas complétement abandonné l’espèce humaine.
Si même l’être humain vit actuellement en étant conditionné par cet état dégradant, il n'en reste pas moins que ce niveau inférieur renferme virtuellement cette étincelle, degré suprême de pureté.
 

LES HOMMES RACINES

A cette époque, D-ieu confia aux descendants d'Adam le libre arbitre, afin que les hommes se ressaisissent, s’élevant de l’état dégradant a l’état suprême. Pour réaliser ce projet, la sagesse suprême détermina a l'effort humain un temps limite pour atteindre la perfection et faire partie de la communauté détentrice de cette étincelle de pureté.

La sagesse Suprême conçut la répartition de cet effort en deux périodes.
Dans la première période, l’humanité dans son ensemble avait la possibilité de fixer définitivement son état originel et de pallier aux avilissements spirituels.

Pour cela, il aurait fallu après la faute originelle, que les premiers descendants d'Adam (qui étaient les "racines") s’élèvent au niveau du "Tikoun" (réparation).
En maintenant cet état d’âme, ils auraient permis a leurs descendants de persévérer dans cet effort, car les branches (secondes générations) procèdent toujours des racines (première génération).

Or, pour les premiers de la hiérarchie, le temps de l'effort a été limité a la période qui allait d'Adam jusqu’à la génération de la Tour de Babel.
Après, les portes se sont fermées et les racines ont été déterminées conformément a l’état spirituel de l’humanité a cette époque.

Conformément a l’héritage acquis, ces hommes transmettront a leurs postérités respectives les caractéristiques inscrites dans leurs racines.
 

DE ADAM A ABRAHAM

Adam eut de nombreux enfants, mais Abel fut le seul a mériter de recevoir cet héritage de son père, car il lui ressemblait. C'est cela qui excita la jalousie de son frère Caïn, qui le tua. Cette étincelle divine échut alors a Seth.
Enoch, fils de Seth, hérita de cette étincelle de son père, et ce privilège se transmit ainsi de père en fils jusqu’à Noé.
Puis de Noé a Sem son fils, Sem (d'ou le nom Sémite) qui transmit a son tour ce niveau de pureté a Heber (d’où le nom Hébreu) et finalement a Abraham.

Abraham se singularisa par ses actes méritoires. Il répara la faute d'Adam: ce dernier, en effet, avait été crée par D-ieu Lui-même et avait pour vocation de parvenir a la plus haute perfection, mais il commit une faute grave.
Abraham par contre, ne parmi les idolâtres se distingua par l'amour qu'il manifesta a D-ieu, condition nécessaire au progrès de l’humanité.

Il était donc naturel que l’Éternel choisit Abraham pour être l'arbre magnifique, digne de correspondre a l’état originel et suprême, antérieur a la faute. En raison de cet état, il lui fut donne de concevoir une progéniture conformément a sa nature.
 

DE ABRAHAM A NOS JOURS

Puis le monde fut subdivise en 70 nations, chacune selon sa place particulière, mais toutes conditionnées par la dégradation causée par la faute d'Adam. A l'exception de la racine d'Abraham qui procédait de l’état élevé antérieur a la faute.
Après cette division, la porte des hommes-racines se referma; l’évolution ainsi que la direction des branches (générations de la seconde période) commencèrent en respectant la nature de chaque categorie.

Avant la génération de la tour de Babel, les hommes étaient prédisposés en fonction des racines; après cette limite, la justice fixa une seconde époque, celle des branches que nous vivons actuellement.

Des différents enfants d'Abraham, ce fut Isaak qui, seul, mérita de recevoir cette étincelle, Comme il est dit "Quant a mon alliance, je l’établirai avec Isaak" (Gen.17:21) et après lui, le privilège passa entre les mains de son fils Jacob.
Aucune alliance ne fut conclue avec Ismaël et avec Esau.

Les fils de Jacob furent eux, tous dignes de l’héritage ancestral et l’étincelle divine leur échut a tous. C’était la première fois que ce privilège appartenait a un groupe, puisque, précédemment, seuls des individus l'avaient reçu en héritage.
Telle furent les racines de notre peuple, qui seuls détenaient encore cet état élevé de Sainteté.
 

ISRAËL CŒUR DES NATIONS

L’humanité est conçue comme un seul corps, le peuple d’Israël parmi les nations a un rôle semblable a celui du cœur; il puise a la source de la Sainteté et l'injecte dans le reste du corps qu'il fait vivre.

Il est l'organe le plus délicat, mais en même temps le plus necessaire au bon fonctionnement de l'organisme.

Du fait de son caractère particulier, il est plus sensible que les autres peuples, ainsi qu'il est dit "C'est vous que j'ai distingues parmi les familles de la terre; c'est pourquoi je vous demande compte de toutes vos fautes." (Amos 3:2).

Il ne saurait être atteint de maladies trop graves, car sans lui, le corps ne pourrait survivre: en cela, Israël est le plus résistant des peuples, comme le cœur est le plus résistant des organes.

Base sur: Derekh Hachem du Ramkhal.
Le Kuzari de Juda Hallevi
L’Âme juive de Lionel Cohn

racines alliance peuple eternel  etincelle nature humaine hommes  faute originelle condition digne perfection supreme purete epoque descendants sagesse effort limite periode humanite originel  generations babel heritage abraham divine privilege la faute  nations isaak  jacob israel coeur corps

Comparateur

Panier

Click title to display cart contents.
0 Éléments 0.00Eu

Controle de qualité

Teouda Mahon HaMishmeret Stam

Tous nos «Sofrim» sont reconnus et diplômés
du «Mahon HaMishmeret Stam» Bney Brak,organisme
international qui promeut l’intégrité Halakhique
de l’écriture des Sifrei Tora, Téfilinnes et Mezouzot.

Meguilat Esther

Nouveautés

Visiter notre section

Téfilinnes

Tefilines

Votre lettre dans la Toah

Artistes yeoudim

Kabbal-art.com

Visiter notre section Sefer Torah

Sefer Torah

Pesah La nourriture au dela de la matiere

Adn Juif de Sharazhel

Ping your blog, website, or RSS feed for Free